Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 12:52

 

Tourneroches-Saint-Cloud.jpg

 

 

I – Historique de l’entre-deux-guerres
Dans ce domaine, le manoir est construit par l'architecte Henri Jacquelin, en 1930, à la demande de son propriétaire Monsieur François Debat, père de Jacques Debat et fondateur des Laboratoires du même nom.
François Debat fait remplacer un ancien château du XIXe, appartenant à la famille du duc de Goyeneche y Gamio, Grand d'Espagne, sur un terrain de plus de 4 ha, pour bâtir son manoir aux volumes imposants (1 000 m2 environ) en utilisant des pierres, des poutres en bois et des tuiles provenant de demeures abandonnées. Celui‐ci présente une originalité architecturale remarquable dans un style anglo‐normand et régionaliste, tout en profitant d'une situation exceptionnelle sur la hauteur de la colline de Saint-Cloud.
Le manoir, en épousant le terrain surélevé par l'ajout de tonnes de terre pour accentuer la déclinaison de la pelouse centrale, profite d'un panorama unique sur la capitale, face au bois de Boulogne, et à la Tour Eiffel.
Malgré la présence de Paris étendue en contrebas, l'aspect végétal est prédominant et peu de bâtiments sont visibles, les arbres et haies clôturent le parc et la propriété.
François Debat demande à des artistes et artisans des plus talentueux d'orner les pièces traversantes donnant sur le paysage et sur le jardin.
De nombreux éléments de ferronnerie, dans le style des années 30, de panneaux fixés sous verre, de portes coulissantes en arc de cercle, de sols en marbre au motif de l'étoile, de tomettes à l'effigie de l'aigle impérial et des éléments de colonnes provenant du château incendié de Saint Cloud, sont toujours visibles.
François Debat équipe aussi les pièces des innovations les plus modernes en termes de confort, d'hygiène et de chauffage.
Etant prévenu de l'arrivée des allemands à Paris, il déplace et cache ses collections d'oeuvres d'art, en 1940, le manoir est réservé à l'Etat major de l'armée de l'air allemande, la Luftwaffe, notamment pour le maréchal Goering.
Malgré la présence allemande puis américaine, le manoir ne subit pas de réels dommages et en 1950, Jacques Debat ajoute une serre circulaire, ornée de larges baies vitrées et parcourue en son centre par une rivière alimentée par une fontaine dorée originale.


II – Caractères d’un ensemble remarquable
Le dessin du parc entourant le manoir est confié au paysagiste Edouard Redont, travaillant avec Henri Jacquelin. Planté d'arbres devenus exceptionnellement grands dont des cèdres du Liban et des ifs, magnifiques sujets signalés d'intérêt international, cèdres bleus, pleureurs, catalpa, sophora, marronniers parmi les plus remarquables, ceux‐ci deviennent des éléments du paysage et sont inventoriés en 2004, par le Conseil Général des Hauts de Seine.
Ils intègrent ainsi la chartre de protection des arbres remarquables signée par 18 communes dont celle de Saint-Cloud, en février 2005, par le maire Bertrand Cuny.
Cet espace, ancien jardin privé est devenu public, par les donations, en 1980 et 2000 à la ville de Saint-Cloud, de Monsieur et Madame Jacques Debat.
Le jardin devient un lieu de repos, de détente et de contemplation panoramique pour la grande joie des habitants et des promeneurs et participe au maintien de la biodiversité indispensable dans une commune par ailleurs densifiée par de nombreux habitats collectifs.
Proche de la propriété privée de Madame Debat, des talus et potagers du quartier des Coteaux le long des voies du Tram, de l'hippodrome de Saint-Cloud et du jardin de l'Avre, il contribue à la sauvegarde des poumons verts nécessaires à la qualité de vie des habitants.
Valoriser le panorama sur la capitale en laissant l'oeil découvrir, depuis le haut du tapis vert, le bois de Boulogne puis la Tour Eiffel et les différents monuments parisiens comme la coupole des Invalides, tout en cachant volontairement la rue du Mont Valérien, très fréquentée par les voitures, et permettant ainsi de diminuer les bruits et la pollution des gaz d'échappement, est primordial.
Clôturer en .fermant tous les soirs les portes d'accès pour des raisons de sécurité; ce parc est un jardin urbain, semble nécessaire.
Choisir de concevoir un jardin clos pour préserver le calme, le repos, l'absence de bruits que les promeneurs recherchent dans un jardin comme celui‐ci, paraissait évident mais le mur face au panorama vient d'être récemment entièrement restauré, modifié en son centre par l'installation d'un portail, et de rampes pour handicapés.


III ‐ Les sites comparables en région parisienne
Plusieurs autres châteaux et manoirs construits par Henri Jacquelin, architecte originaire de l'Eure et renommé pour ses réalisations de style anglo‐normand, manoirs reconstitués avec des tourelles, balcons ouvragés, moellons de pierre et briques existent encore en région parisienne. Notamment dans l'Eure et à Poissy, la villa Agache présente des similitudes évidentes avec le manoir ou villa des Tourneroches. Ils ont été inscrits pour la plupart au titre des monuments historiques.

 

L'association SAUVEGARDE DE SAINT-CLOUD demande le classement de la totalité du parc, des arbres et des bâtiments comprenant le manoir et deux bâtiments annexes, communs et maisons de gardiens, afin de maintenir dans son intégralité l'existence de ce patrimoine unique, objet d’un legs de la famille Debat à la commune de Saint-Cloud. En effet, les dégradations, qui ne datent pas d'aujourd'hui, semblent s'accélérer avec l'ouverture notamment d'un portail inutile et couteux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Paris historique - dans On en parle beaucoup
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Paris historique
  • Le blog de Paris historique
  • : Sauv'dernière est le blog de l'association pour la Sauvegarde et la Mise en valeur du Paris historique. Il publie l'actualité de la défense du patrimoine de tous les quartiers parisiens et des communes d'Ile-de-France...
  • Contact

Profil

  • Paris historique
  • Entreprendre et mener toute action permettant de promouvoir, protéger et faire connaître les quartiers de Paris et des communes d'Ile-de-France, afin de faire reconnaître et de sauvegarder leur harmonie architecturale, urbaine et sociologique.
  • Entreprendre et mener toute action permettant de promouvoir, protéger et faire connaître les quartiers de Paris et des communes d'Ile-de-France, afin de faire reconnaître et de sauvegarder leur harmonie architecturale, urbaine et sociologique.

A l'enseigne de l'Ours

Saissisez Votre Mot-Clé

Le cellier d'Ourscamp

On En Parle Beaucoup...