Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 23:31

Paris, le 14 septembre 2014

 

 

à Madame Fleur Pellerin,

Ministre de la Culture et de la Communication

3, rue de Valois

75033 Paris cedex 01

 

 

Madame la Ministre,

 

À notre demande, adressée le 6 janvier dernier, d’une protection en urgence pour un édifice que tous les experts s’accordent à considérer comme étant d’importance majeure, la réponse de votre prédécesseure, signée du directeur général des patrimoines, M. Vincent Berjot, ne peut que laisser insatisfait et perplexe.

 

Contrairement à tous les ministres précédents de notre République, qui dans de telles circonstances, transmettaient le dossier aux Commissions patrimoniales compétentes, la réponse faite (DGP/SP/SDMHEP/BPMH/FS2013/2230) affirme qu’une protection patrimoniale ne saurait être justifiée, puisque l’architecte des Bâtiments de France avait considéré les modifications projetées, pour ce qui concerne les seuls extérieurs, comme acceptables et équilibrées. Or ce fonctionnaire, de par la loi et le règlement, n’est nullement habilité à juger des protections patrimoniales, mais seulement à les appliquer.

Si, dans le cas de la Poste du Louvre qui nous préoccupe aujourd’hui considérablement, l’architecte des Bâtiments de France a approuvé le projet, c’est précisément parce qu’il ne pouvait faire autrement en l’absence de protection patrimoniale !

Prendre donc appui sur cette approbation pour dire que l’édifice ne justifie pas une protection est un raisonnement spécieux, à la limite de l’imposture. Une telle réponse n’avait jamais encore été faite ; elle est offensante au moins autant pour l’ensemble des services patrimoniaux que pour notre association, ses adhérents et tous les citoyens qui nous soutiennent sur ce dossier.

Par cette lettre volontairement ouverte à l’occasion des Journées européennes du patrimoine, nous ne pouvons qu’espérer, Madame la Ministre, que vous accepterez de revoir cette position incompréhensible et de saisir sans délai la Commission nationale des monuments historiques en vue de la protection du chef-d’œuvre d’un des plus importants architectes de la Troisième République. Cette demande vous est faite en vertu des pouvoirs qui vous sont conférés personnellement au titre de l’article L.621-1 du code du patrimoine.

 

 

Dans cette attente et dans l’espoir que vous serez sensible au devenir de notre patrimoine national dont vous avez la lourde et formidable charge, je vous prie d’agréer Madame la Ministre, l’expression de mes salutations distinguées.

 

Pierre Housieaux

Président

Partager cet article

Repost 0
Published by Paris historique - dans On en parle beaucoup
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Paris historique
  • Le blog de Paris historique
  • : Sauv'dernière est le blog de l'association pour la Sauvegarde et la Mise en valeur du Paris historique. Il publie l'actualité de la défense du patrimoine de tous les quartiers parisiens et des communes d'Ile-de-France...
  • Contact

Profil

  • Paris historique
  • Entreprendre et mener toute action permettant de promouvoir, protéger et faire connaître les quartiers de Paris et des communes d'Ile-de-France, afin de faire reconnaître et de sauvegarder leur harmonie architecturale, urbaine et sociologique.
  • Entreprendre et mener toute action permettant de promouvoir, protéger et faire connaître les quartiers de Paris et des communes d'Ile-de-France, afin de faire reconnaître et de sauvegarder leur harmonie architecturale, urbaine et sociologique.

A l'enseigne de l'Ours

Saissisez Votre Mot-Clé

Le cellier d'Ourscamp

On En Parle Beaucoup...