Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 15:20


Madame la Ministre,

En qualité de porte-parole du collectif qui milite en faveur de la préservation de la halle de Fontainebleau, je viens vous dire que nous ne comprenons pas l'attitude du Ministère.

En dépit de courriers répétés, du soutien inconditionnel de quinze Grands Prix de l'Architecture et de l'Urbanisme, distingués par les ministres qui vous ont précédée, d'ingénieurs de renom international, de la S.P.P.E.F., reconnue d'utilité publique et, plus récemment, de l'appui expressément formulé par le Ministre Jack Lang, nous ne  
percevons à trois jours du démantèlement de l'édifice aucune réaction de votre part.

Halles_Esquillan_en_1942.jpg

 

L'erreur d'appréciation manifeste qui selon nous entache votre décision d'abroger fin juillet l'instance de classement du 5 mars 2013 donne donc lieu aujourd'hui au recours contentieux et au référé que nous déposons en ce moment même auprès du T.A. de Paris.

Le collectif et l'ensemble des personnalités que j'ai l'honneur de représenter déplorent d'avoir à assumer des responsabilités qui vous incombent : la préservation du patrimoine du XXe siècle auquel vous venez lors des journées du patrimoine de manifester votre attachement.

Une conférence de presse s'improvise dimanche prochain 22 septembre au marché de Fontainebleau à 11h30 et nous appelons par cette lettre ouverte tous ceux que le sort de cette rare et précieuse nef de béton construite par Henri Bard et Nicolas Esquillan (concepteur des voûtes du CNIT à la Défense) en 1942 préoccupe à nous rejoindre place de la République, plus connue - pour quelques jours encore - sous le nom de place du Marché.

Convaincu que le différend qui nous oppose aujourd'hui ne peut que reposer sur un malentendu, j'anticipe et me réjouis de ce temps - je l'espère prochain - où nous travaillerons tous ensemble dans le même sens.

Les circonstances en offrent une occasion immédiate. Pouvons-nous vous prier de veiller à rendre exécutoire le référé suspensif - c'est-à-dire faire surseoir de quelques semaines la démolition de la halle - jusqu'à ce que le T.A. de Paris tranche définitivement l'affaire, sans doute d'ici au début du mois d'octobre ?

Veuillez croire, Madame la Ministre, à l'expression de ma très profonde et très sincère considération.

Jean-François Cabestan

au nom du collectif en faveur de la préservation du marché couvert de Fontainebleau

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Paris historique - dans On en parle beaucoup
commenter cet article

commentaires

Latouffe 02/04/2015 11:28

La halle ayant été entre-temps détruite, vous "publierez" peut-être ma réponse de l'époque :

Bonjour,
j'ignorais qu'il s'agissait ici d'un débat.
Pour ma part je n'ai conçu ma réponse que comme une réaction, certes brutale, à votre publication d'une lettre ouverte qui me choque d'autant plus que je suis un de vos lecteurs assidu !

Je maintiens qu'il est illusoire, et dangereux, de vouloir conserver l'intégralité des productions de tous les architectes de France. Un tri s'impose.

Concernant Esquillan, je rappelle que la halle de Fontainebleau n'est jamais mentionnée dans les ouvrages (rares) qui lui sont consacrés.
Sur sa page wikipedia, la mention, parmi ses réalisations, de "1942 : Projet Avant-Gardiste de la "Halle" au coeur de la ville de Fontainebleau" n’est apparue que le 4 février 2013 ! (voyez l'historique).
Dans les commerces de la ville aucune carte postale, pourtant nombreuses, ne représente ce "monument". Qui les achèterait ?

Nous sommes malheureusement ici face à une instrumentalisation d'un ouvrage médiocre (c'est mon avis et je le maintiens ici) d'un ingénieur ayant à son actif de biens meilleures réalisations, et dont la spécialité reconnue est les ponts.

La halle de Fontainebleau, datée de 1942, est un ouvrage utilitaire en béton, économique, bien dans son époque, mais très mal placé dans l'environnement architectural et historique de la cité impériale.

Pour apporter au débat sachez qu'un particulier, pour construire ou remanier une simple habitation sans prétention, se doit de couvrir sa maison d'ardoise d'un gabarit précisé par règlement, et de zinc pré-patiné d'une nuance elle aussi réglementée par la municipalité et les MH. Ceci a bien sur un coût pour lui, mais il s'agit de préserver "l’homogénéité architecturale du bâti bellifontain".

Il y a un arrière fond à cette soudaine passion pour un édifice qui, il y a encore quelques mois, était unanimement détesté par les habitants.
Il s'agit bien évidemment d'un conflit politique local entre différentes factions de la droite locale, ambitionnant pour elles la mairie, et cherchant à pousser, sans difficulté bien sûr, le maire actuel à la faute.

Hormis ce contexte assez minable, les amoureux de Fontainebleau auraient applaudi sans réserve au remplacement de cette halle par un édifice certainement plus moderne mais surtout plus accordé à son entourage.

Voila ma contribution, que j'espère à vos yeux plus acceptable, à ce débat.

Cordialement,
un bellifontain toujours sans étiquette.

PS: pourquoi ne pas sortir une de halles Baltard, dont je crois savoir qu'elles pourrissent lentement dans les entrepôts du ministère de la Culture, pour l'installer sur cette place où elle s'accorderait parfaitement à l'environnement ? Ce n'est qu'une idée pour alimenter un débat ...

Latouffe 22/09/2013 12:12

Bonjour,
si je puis me permettre, la halle du marché de Fontainebleau est une verrue de béton qui défigure une place et une ville par ailleurs très belle, très "historique".

Sa destruction ne serait qu'une réparation.
Son classement "monument historique" une condamnation.

Hors de motivations d'opposition politique très locale, rien ne peut justifier un quelconque attachement à ce sombre bunker albanais crasseux et délabré.

Chaque visiteur à Fontainebleau, sortant du château ne peut qu'être pris de nausée devant le spectacle qu'offre notre place du marché. A comparer avec celle de milly la Foret ...

Il faudra un jour accepter que la conservation du patrimoine s'accompagne d'un tri de ce qui n'a aucune valeur historique, aucune valeur esthétique, aucune valeur architecturale ! On ne pourra pas
conserver la cité des 4000, les barres de Sarcelles au même plan que le Louvre, Lascaux ou la tour Eiffel.

A bon entendeur, salut.

Signé,
un bellifontain sans étiquette politique.

Paris historique 22/09/2013 21:39



La rudesse de vos propos sans appel est de loin de refléter les "valeurs historique, esthétique et architecturale" que vous semblez exiger. Votre ton péremtoire interdit tout débat qui pourtant
devrait rester serein.


Pour votre information personnelle, sachez qu'en son temps la tour Eiffel, que vous citez dans vos exemples, a fait elle-même l'objet d'anathèmes tels que le vôtre !!!


Nous laissons nos lecteurs juges de votre condamnation honteuse et scandaleuse !



Présentation

  • : Le blog de Paris historique
  • Le blog de Paris historique
  • : Sauv'dernière est le blog de l'association pour la Sauvegarde et la Mise en valeur du Paris historique. Il publie l'actualité de la défense du patrimoine de tous les quartiers parisiens et des communes d'Ile-de-France...
  • Contact

Profil

  • Paris historique
  • Entreprendre et mener toute action permettant de promouvoir, protéger et faire connaître les quartiers de Paris et des communes d'Ile-de-France, afin de faire reconnaître et de sauvegarder leur harmonie architecturale, urbaine et sociologique.
  • Entreprendre et mener toute action permettant de promouvoir, protéger et faire connaître les quartiers de Paris et des communes d'Ile-de-France, afin de faire reconnaître et de sauvegarder leur harmonie architecturale, urbaine et sociologique.

A l'enseigne de l'Ours

Saissisez Votre Mot-Clé

Le cellier d'Ourscamp

On En Parle Beaucoup...